Santé

Le Berger Australien : Santé


Le berger australien est un chien rustique. Il n’a pas de problème de santé particulier.

 
Il existe malgré tout dans la race certaines tares que chaque éleveur sérieux a le devoir d’essayer d’éradiquer ou du moins de ne pas propager.

 
Pour se faire, il se doit de faire tester ses reproducteurs.

 
Tares les plus courantes :

 
• les MOHC (maladies oculaires héréditaires canines) :

Atrophie Rétinienne progressive (APR)

Anomalie de l’œil du Colley (AOC)

Cataractes juvéniles

 
Le test de dépistage est à faire tous les ans chez un vétérinaire ophtalmologiste agréé par la Société Centrale Canine.

 
• La dysplasie de la hanche et du coude

 
• L’épilepsie

 
• Les maladies auto-immunes

 
 
Très important également pour son bien être … la vermifugation….

A faire tous les mois jusqu’à 8 mois et ensuite 2 à 3 fois par an.

 
Et… la vaccination …la toux du chenil, la maladie de carré, la leptospirose, l’hépatite de Rubarth et la parvovirose. La rage n’est plus obligatoire en France sauf pour participer aux expositions.

Un autre traitement important les antiparasitaires tiques et puces, ils existent en pipette très facile d’utilisation.

 

• Sensibilité médicamenteuse. Anomalie génétique dans le gène MDR1

 Santé du Berger Australien
 
Cliquez ici pour consulter un site très explicite sur le MDR1.

Le berger australien fait partie des races de chiens potentiellement sensibles à certains médicaments.

 
Les chiens sensibles présentent une anomalie génétique dans le gène MDR1.

Lorsqu’il n’est pas fonctionnel, différents médicaments s’accumulent dans le cerveau et deviennent toxiques jusqu’à provoquer une forte intoxication et éventuellement la mort de l’animal.

 
 
• Médicaments connus provoquant une toxicité liée au gène MDR1

• Ivermectine (antiparasitaire)

• Lopéramide (antidiarrhéique)

• Doxorubicine, Vincristine, Vinblastine (anticancéreux)

 
• Médicaments suspectés pour avoir une toxicité lié au gène MDR1

• Cyclosporine (immunodépresseur)

• Paclitaxel, Mitoxantrone (anticancéreux)

• Quinidine, Digoxine (cardiogénique)

• Ondansetron, Domperidone (antihémétique)

• Acepromazine (tranquilisant)

• Butorphanol (antalgique)

 
Il existe un test fiable qui permet de tester la sensibilité de votre chien.

Ne pratiquez pas l’auto médication : plusieurs molécules peuvent provoquer l’intoxication. Attention aussi aux produits génériques.

Avertissez votre vétérinaire que votre chien est sensible ou potentiellement sensible !

Ne laissez pas votre chien manger les crottins de chevaux, moutons…

En effet, bien souvent c’est de l’Ivermectine qui est utilisée comme vermifuge pour ces animaux et les principes actifs peuvent se retrouver dans leurs excréments.

 
Vous trouverez ci-après les sites de laboratoires pratiquant ces tests :

Antagène

Genindexe


© Le berger australien 2009-2014 • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales